Le Festival

Édito

Pourquoi un festival d’écologie et de films en circuit court ? Pourquoi quatre cinémas, éparpillés dans la Haute-Vienne, se réunissent pour une si folle aventure, dans une période pas tendre pour les salles obscures et la culture en générale ?

Initialement prévu pour le mois d’avril, Horizon Vert a dû utiliser une caractéristique clé de la nature et des êtres humains : l’adaptation. Mais qui doit s’adapter ? A quoi ? Et surtout comment et pourquoi ? 

Avec ces questions en tête, nous avons sélectionné des films de fiction et des documentaires qui interrogent nos liens avec la nature et nos possibilités d’actions pour un futur plus durable.

Et vu que les experts nous disent de favoriser les produits locaux, à l’écologie nous avons voulu rajouter des « Films en circuit court » : pour présenter de chouettes productions audiovisuelles tournées dans la région – en lien avec l’écologie ou pas – et rencontrer leurs créateurs.

Pour vous encourager à consommer sans modération, toutes les séances du festival vous sont proposées au tarif unique de 5€ par personne et par séance.

Un grand merci à Francis Hallé, botaniste et biologiste de renommée internationale, qui a accepté d’être le parrain de cette première édition.

Avec plus de 30 séances dans 4 villes, une dizaine d’animations différentes, entre avant-premières, rencontres et ateliers pour les enfants, du 8 au 28 septembre, il y en aura pour tous les goûts.

Que nous soyons au fin fond de la Grèce ou dans les cantines scolaires du Périgord, des ados de Norvège ou de la banlieue parisienne, des agricultrices de la Creuse ou de simples citoyens de Le Dorat (oui, il y a même ça dans notre festival !)…  nous pouvons tous jouer un rôle pour un futur plus durable. Et cela peut être aussi drôle et épanouissant !

Que vous soyez déjà convaincus ou pas, nous avons sélectionné de belles histoires pour s’émouvoir, rigoler, réfléchir et bouger ensemble vers un Horizon vert. 

Sur grands écrans, pour de grandes émotions.